Awesome Image

Les solutions de l’URPS ?

  • Le Carnet de Vaccination Electronique,
  • Une politique de mise à disposition des vaccins dans les cabinets de médecine générale

Aujourd’hui, la protection vaccinale de la population est menacée par une augmentation importante de l’hésitation vaccinale, particulièrement marquée en France : une étude récente place la France en tête des pays les plus hésitants sur la vaccination dans le monde...

Un ensemble de raisons expliquent cette situation

  • La vaccination est confrontée à des polémiques à fort retentissement médiatique.
  • La distinction entre obligations vaccinales et recommandations vaccinales est mal interprétée.
  • Les recommandations vaccinales sont complexes et évoluent rapidement. Cette situation rend difficile leur compréhension et leur application effective par les professionnels de santé.
  • Le médecin doit prendre des décisions alors qu’il ne dispose pas de toutes les informations nécessaires, notamment d’un historique vaccinal complet.
  • Le manque de collaboration interprofessionnelle (par exemple, le médecin généraliste n’est pas correctement informé des vaccinations grippales réalisées par les infirmiers ou les pharmaciens).

Les bénéfices de MesVaccins.net pour la santé publique peuvent être résumés de la manière suivante

mesvaccins.net
  • Responsabilisation et autonomisation des patients.
  • Les patients bénéficient de l’envoi par courriel des rappels des prochaines échéances vaccinales.
  • Les professionnels de santé disposent à la fois d’une aide à la décision vaccinale et d’un outil de développement professionnel continu. Le système propose au médecin, dans le temps de la consultation, une information personnalisée adaptée à la situation du patient (selon l’âge, le sexe, les conditions de vie et de travail, l’existence d’une maladie chronique) et les justifications des recommandations vaccinales.
  • L’amélioration du parcours vaccinal et de la traçabilité vaccinale.
  • La lutte contre l’hésitation vaccinale qui est alimentée par des doutes sur l’efficacité et la tolérance des vaccins.
  • La production en temps réel de données factuelles concernant la couverture vaccinale et la pharmacovigilance des vaccins.
  • La généralisation de l’usage du carnet de vaccination électronique dépend pour une large part de son intégration aux logiciels de gestion de cabinet médical.
  • Une application mobile pour les professionnels de santé, disponible depuis fin août 2017, simplifie la gestion du carnet de vaccination électronique et son partage avec les personnes.
  • L’objectif est qu’à terme chaque citoyen, chaque professionnel de santé, ait une vision claire et précise du rapport bénéfice/risque pour chaque vaccination, quels que soient le contexte et les facteurs de risque individuels.

L'aide de l'URPS

  • L’URPS ML NA vous donne accès gratuitement à l'application MesVaccins.net - pour ceux qui ne l’utilisent pas encore, vous pouvez commencer à découvrir cet outil et ses fonctionnalités sur www.mesvaccins.net
  • Un groupe de travail de l’URPS, en collaboration avec l’ARS et les CPAM, a initié une réflexion sur la possibilité de mettre à disposition des vaccins dans les cabinets de médecine générale volontaires. Cela pourrait passer par une expérimentation sur différents territoires avec des modalités adaptées aux particularités de chacun d’entre eux.

En savoir plus