Accueil / Journaux / Juillet 2019 #9 / Securimed 87 pour votre sécurité

Securimed 87 pour votre sécurité

Elle a permis de travailler avec le préfet de la Haute-Vienne, le commissariat depolice de Limoges et le CHU de Limoges, afin d’apporter une solution rapide à unconfrère qui se sentirait en danger.

Comment ça marche ?

A titre expérimental, 40 médecins de Limoges ont été équipés d’un dispositif pas plus grand qu’une pièce de 2 euros. Ce dispositif a l’avantage d’être portable et discret. Deux pressions sur le dispositif déclenchent un double interfaçage et une géolocalisation du médecin concerné. Le commissariat de police est directement prévenu et peut mobiliser l’équipe la plus proche du médecin en danger. Dans le même temps, le Samu 87 reçoit une alerte prioritaire sur l’écran du PARM (Permanencier Auxiliaire de Régulation Médicale), pour déclencher une levée de doute. Le Samu appelle le médecin dont il a le numéro de téléphone. Une absence de réponse du médecin à l’appel du PARM confirme de facto une mise en danger. Le Samu 87 appelle alors le commissariat pour confirmer la situation à risque ; De fait, l’équipe de la police déjà en route, arrive dans un délai plus court. L’avantage est que le médecin n’a pas besoin de prendre son téléphone pour prévenir les secours et que la discrétion du dispositif facilite l’alerte. Le coût est faible, 80 € par bips.

L’expérimentation zone police va être étendue en zone gendarmerie. 200 bips supplémentaires vont être configurés pour un coût de 16 000 €. Seuls les médecins effecteurs de garde seront équipés dans l’expérimentation. L’urps des médecins libéraux de Nouvelle-Aquitaine souhaite valoriser et participer au financement de ce dispositif en prenant en charge 100 bips pour un montant de 8 000 €.

Dr Mickaël FRUGIER

L'union Régionale des Médecins Libéraux

  • > représente les médecins libéraux dans les instances
  • > organise l'offre de soin sur les territoires
  • > développe des innovations en santé