Une messagerie sécurisée en 2017 ?

Internet et les nouvelles technologies font désormais partie de notre quotidien. Il devient obsolète de maintenir entre les médecins une communication via les réseaux classiques, notamment les courriers papiers et les fax. Gain de temps, économie, écologie, on ne peut que rêver d'un réseau médical échangeant compte-rendus et informations directement par courrier électronique.messagerie 1 356 Si les médecins ont, depuis quelques temps déjà, l’habitude d’échanger des données via des messageries « classiques », la confidentialité des données et le respect du secret médical - éléments primordiaux de notre pratique - doivent absolument être respectés.

Une messagerie sécurisée n’est pas obligatoire dans sa pratique mais, si utilisation d’une messagerie il y a, l’hébergeur de la messagerie doit obligatoirement répondre aux contraintes réglementaires de sécurité des échanges et de stockage de données de santé auxquelles est tenu le médecin. En effet, plusieurs lois encadrent la protection des données sensibles :

Il y a 2 manières de l'utiliser :

    • comme une messagerie classique (outlook, thunderbird,..), mais dédiée à des échanges médicaux sécurisés,
    • directement dans son logiciel métier, ce qui nécessite une interface (développée par l'éditeur du logiciel ou par celui de la messagerie), mais cela n'est pas toujours disponible et pas toujours inclus dans l'abonnement de base ....

Pour l’URPS médecins libéraux Nouvelle Aquitaine, certains critères préliminaires sont nécessaires pour faciliter la diffusion de ce type de messagerie :

    • interfaçage avec le logiciel métier du praticien,
    • intégration directe des courriers (confrère/hospitalisation) et des résultats paracliniques (biologie/radiologie/anatomo-pathologie/) dans les dossiers patients - et inversement, un compte rendu disponible dans le dossier patient doit pouvoir être directement adressé à un confrère,
    • notification des nouveaux messages sur les mobiles (téléphone, tablette,...).

Attention ! Il ne faut pas nier les inconvénients possibles des messageries, liés principalement aux difficultés techniques lors de l’installation du système :

    • pas de transmission actuellement possible d'informations sur un mode "structuré", hormis les résultats de biologie,
    • système d'exploitation, et en particulier les différentes versions de windows,
    • compatibilité avec les différentes installations en cabinet de groupe,
    • connectivité avec la carte vitale,
    • logiciels de programmation annexes, comme java et ses mises à jour nécessaires,
    • enfin et surtout, les bugs dont il faut attendre les correctifs.

Tout ceci fait qu'une messagerie sécurisée a un coût - financier, mais aussi en temps et en énergie - tout en se révèlant un outil précieux après un bon choix, paramétrage et apprentissage.

Les protagonistes

MSSanté

Service instauré en 2012 par les pouvoirs publics (ASIP), impliquant maintenant l'ASIP, l'Ordre national des médecins, et bientôt l'assurance maladie (CNAM).espace confiance mssante 500

L'objectif est de créer pour les professionnels de santé un "espace de confiance", leur permettant de communiquer entre eux de manière sécurisée via leur messagerie compatible ou le système de messagerie MSSanté. Cet "espace de confiance" permet l'accès à un répertoire partagé fiable de professionnels de santé (RPPS).

Technique : pas de chiffrement des messages, mais cheminement de bout en bout par des "canaux sécurisés".

Forte présence en milieu hospitalier, en raison de la directive DGOS du 23 décembre 2014 "tous les établissements doivent rendre la messagerie électronique qu’ils utilisent compatible avec
le système des messageries sécurisées MSSanté, avant la fin 2015".

Pour en savoir plus : dossier presse ASIP 2016, excellente mise au point pratique ...

Logiciels compatibles

Information communiquée par les 3 GCS de la grande région Nouvelle Aquitaine (GCS Esanté Poitou-Charentes, TéléSanté Aquitaine, Epsilim) au 01/11/2016.

Logiciels médecins

testés et validés (*)

 Intégration de la biologie HPRIM (**)

(via messagerie du GCS ou MSSanté)

 Module MSSanté dédié (***)

(développé par l'éditeur)

 AAtlantide non testé oui
 AlmaPro oui
 Axisanté oui oui (aximessage)
 Crossway oui oui
 HelloDoc oui oui (HelloDoc Mail)
 Docware oui oui
 medi 4000 (Santé 4000) oui oui d"apès l'éditeur (non testé)
 MedicalNet oui
 Medicawin oui oui d'apès l'éditeur (non testé)
 Mediclick oui 2017 (d'apès l'éditeur)
 Medycis oui
 Mon logiciel médical oui oui
 Xmed oui

(*) D'autres logiciels peuvent être compatibles (MSSanté, intégration résultats laboratoire…) mais n’ont pas encore été testés faute de demande
(**) Exemple pour Médiclick (principe de fonctionnement identique pour tous les logiciels) : le laboratoire envoie un résultat de biologie sur la messagerie sécurisée du médecin. Dès réception, le fichier HPRIM est déposé dans un répertoire (répertoire de récupération des résultats de biologie de Médiclick). Sur Médiclick, le médecin va dans « Résuclick », le résultat de laboratoire est disponible avec les informations patient affichées et une correspondance fiche patient. Le médecin a simplement à ranger en cliquant sur « mettre à jour l’examen » ou « créer l’examen » ; la fiche patient est alors mise à jour automatiquement par rapprochement s’il n’y a pas de litige sur l’identité.
(***) IMPORTANT : l’existence d’un tel module n’est pas obligatoire pour avoir une intégration de la MSSanté dans le logiciel. En effet, il est possible, de déposer les comptes rendus et les résultats de laboratoire dans le dossier de récupération du logiciel métier, sans module de messagerie développé par l’éditeur

Apicrypt

Le système de messagerie Apicrypt a été créé en 1996 par des médecins libéraux dunkerquois (société APICEM), pour mettre en relation tous les professionnels de santé (médicaux/paramédicaux).

présente les caractéristiques de sécurité et d'ergonomie nécessaires au cadre de la pratique médicale.

Fonctionnement

Les messages sont cryptés, sans decrypage durant leur cheminement.

La messagerie APICRYPT utilise un système d’alias pour la réception du courrier. L’adresse email publique est invariable - fournie par l’APICEM elle n’est qu’un simple pointeur vers une boîte email.
Afin de garantir à l’utilisateur le caractère professionnel de la messagerie, seuls les messages cryptés sont acceptés par les serveurs APICRYPT : par conséquent, tous les messages à caractères commerciaux sont rejetés.
Le système APICRYPT ne nécessite pas d'échange de clef avec ses correspondants et ne nécessite pas la carte vitale du praticien.Schema apicrypt 500

L’algorithme de cryptage APICRYPT peut être intégré soit dans les applications fournies par l’APICEM, soit directement dans les logiciels médicaux (ce qui est d'une grande simplicité pour le praticien).

Evolution

La société Apicem (développeur d'Apicrypt) travaille sur l'interopérabilité d'Apicrypt avec MS Santé.

Répartition géographique

Trés hétérogène selon les territoires ! Il suffit qu'un centre hospitalier transmette avec une messagerie sécurisée (MSSanté) pour avoir un noyau d'utilisateurs libéraux dans le bassin de population correspondant.

Utilisation des 2 messageries ?

Possible avec certains logiciels !, par le biais de modules souvent payants - paramétrage particulier à prévoir.

Synthèse


MessageriesAPICRYPTMSSanté
 Projet : origine/gestion

 des médecins (APICEM) pour des médecins ASIP/CNAM/ordre médecins
 Intégration dans le logiciel métier

 directe

 par module, parfois payant (voir son éditeur)

 Intégration de la biologie

 directe par module, parfois payant
 Nbre de logiciels métiers compatibles

 102     (01/11/2016) 13    (01/11/2016)
 Utilisation sur les mobiles

 oui en test
 Annuaire des praticiens

 par APICEM, avec géolocalisation répertoire RPPS
 Carte vitale médecin nécessaire

 non au moins la première fois
 Contraintes techniques

 peu ou pas java, module d'intégration
 SAV

 APICEM

 - lundi au vendredi : 8h à 19h

 - samedi : 9h à midi

 GCS Esanté régional
 Coût

 - praticien seul : 72€/an

 - cabinet de groupe : voir ici

 pas de cotisation pour la messagerie, mais module d'intégration parfois payant
  • L'URPS médecins libéraux de la Nouvelle Aquitaine a fait du soutien au déploiement de la messagerie sécurisée une de ses priorités pour l’année 2016.
  • Informé des avantages et inconvénients de chaque système, des compatibilités avec son logiciel métier et avec son environnement (type de messagerie utilisée par ses correspondants, libéraux ou hospitaliers, ...), chacun doit pouvoir faire son choix selon ses méthodes de travail.

MAJ : novembre 2017