Awesome Image

Promouvoir la santé environnementale, une mission pour les médecins libéraux  


L’implication des facteurs environnementaux dans le développement des maladies chroniques, métaboliques, neuro-dégénératives, cardiovasculaires et du cancer n’est plus à prouver. Aider nos patients à réduire leur exposition à ces facteurs doit davantage rentrer dans nos missions de prévention.


Depuis longtemps, pouvoirs publics et professionnels de santé communiquent sur les bons gestes à adopter ou les mauvais comportements à éviter pour avoir une meilleure santé. Qui n’a pas entendu dire que le tabac ou l’alcool sont toxiques pour la santé et que bouger plus permet, à l’inverse, de mieux se porter.


Ces messages d’information nécessaires que nous relayons d’ailleurs via MED+TV sont beaucoup mieux connus des usagers que ceux concernant les risques environnementaux, pourtant tout aussi impliqués dans le développement de nombreuses maladies. Si pour les messages sur les comportements de vie, les informations déjà connues de tous doivent laisser la place à des stratégies de communications plus motivantes pour provoquer les changements, en revanche, en matière de santé environnementale les connaissances des usagers sont encore bien insuffisantes.


Les derniers plans de santé environnement (PRSE) ont surtout été construits pour diminuer les risques dans la cité,  dans les écoles, les collectivités ou dans le monde du travail, mais rien n’a été fait sur une grande échelle pour informer nos concitoyens sur leur exposition aux risques santé  environnementaux à leur domicile où, rappelons-le, ils passent les deux tiers de leur vie. Une étude a montré que les médecins traitants représentaient pour cette thématique l’interlocuteur privilégié et naturel des usagers.


C’est face à ce constat que l’URPS, partenaire de l’ARS et de la Région dans le nouveau PRSE, a voulu que les médecins libéraux puissent diffuser et commenter un document unique synthétisant les informations nécessaires à leurs patients pour qu’ils diminuent au maximum leurs expositions aux risques santé-environnementaux.


Vous pouvez télécharger le document adapté aux patients. Il reprend les risques à domicile liés à ce que l’on inhale, ce que l’on mange ou ce qui touche notre peau.


Nous sommes en attente de propositions du Conseil Régional pour diffuser ces messages sur d’autres supports.


Ces derniers mois les publications faisant ressortir l’exposition aux risques environnementaux dans de nombreuses maladies sont de plus en plus nombreuses. Nous, médecins de terrain, nous devons faire un signalement chaque fois que nous avons un doute ou une interrogation sur une cause environnementale au développement de telle ou telle pathologie chez un de nos patients. Plateforme régionale de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS : ars33-alerte@ars.sante.fr - Tél. : 0809 400 004 - Fax : 05 67 76 70 12



Guide URPS ML PACA

Pour des informations plus documentées avec bibliographie, pour un rappel sur les mécanismes d’action des perturbateurs endocriniens et l’épigénétique, vous trouverez ici « le guide à l’usage des médecins libéraux » 2018 élaboré par l’Association Santé Environnement France, l’ARS et l’URPS ML Provence Alpes Côte d’Azur. Il vous permettra d’aider vos patients à se protéger des contaminations chimiques et des perturbateurs endocriniens.